LES ECHOS - Brève du 13.04.2015


lesechos-182139_edited.png

Brève de Muriel Jasor publiée le 13 avril 2015

4 IDEES A RETENIR DE " SLOW BUSINESS "

La chronobiologie, cette discipline qui révèle les aspects méconnus de la physiologie

Elle renseigne sur les rythmes qui nous gouvernent. Ses applications sont multiples dans la vie scolaire et dans le champ de la santé. Mais aussi dans le milieu du travail, ou respectre le rythme biologique des salariés est difficile mais toutefois pas impossible.

Le temps, facteur de bien-être et de performance

La rapidité n'est pas garante de la performance. Introduire le principe de décélération dans certaines méthodes de travail peut être payant. Luttons contre le gâchis du temps (réunionites, interruptions fréquentes, excès d'urgence) et le temps toxique. Et faisons fructifier nos temps morts dans un souci de meilleur bien-être.

Les moments de signifiance et de créativité sont importants

Tablons sur l'obtention des résultats plutôt que sur leur contrôle. Et créons les bases d'une confiance inédite pour les nouvelles générations.

La patience et l'endurance plutôt que la vitesse

Pour une performance et une croissance solides et sereines, privilégions l'amour de la belle ouvrage et assortissons notre maîtrise technique de ces notions connexes que sont la maîtrise de soi, du geste et du temps. Autant d'éléments nécessaires à un leadership serein, non précipité.

Et en plus : des hommes, des lieux et des réseaux

Des adeptes sont connus, notamment John Franklin, le héros lent. Des mouvements aussi : slow food, slow life, slow entrepreneurs, slow companies. Des lieux également : The World Institute of Slowness, la Slow School of Business de Carolyn Tate en Australie, une business school à Malte, etc.

Quelques Autres
Medias & Events